Rares appliques René-Jean Caillette – Parscot – 1950

940,00

Rares appliques René-Jean Caillette – Parscot – 1950

940,00

1 en stock

Catégories : , Étiquette :

Rares et très belles appliques de René-Jean Caillette pour Parscot datant des années 50.

Le métal doré des réflecteurs contraste avec la laque noire des bras orientables. Une rotule sur chacun des deux permet d’orienter le réflecteur. La base murale est en métal doré. Les douilles sont en porcelaine.

Première applique : Longueur du bras : 48 cm ; Longueur du réflecteur : 24 cm ; Diamètre du réflecteur : 10cm

Deuxième applique : Longueur du bras : 46 cm Longueur du réflecteur : 16,5 cm Diamètre du réflecteur : 10cm

Les signes d’usure sont présents, la dorure s’est estompée par endroits, des traces parsèment le métal. Mais elles sont dans un bel état de conservation, sans défaut majeur.

Veillez à bien regarder les photos, elles complètent la description.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez de plus amples informations.

Eve


René-Jean Caillette

Décorateur de l’après-guerre, René-Jean Caillette, séduit par l’esprit de la Libération, est un créateur du mouvement moderniste.

Son œuvre, contemporaine de la déferlante italienne, américaine et scandinave, n’a été redécouverte que sur le tard par les historiens de l’art. Elle laisse jour à une production au style puissant et novateur.

Tout débute dans les ateliers de son père, ébéniste. Marqué par la culture du bois, René-Jean Caillette commence alors par une production de meubles aux coupes simples, à l’allure solide. Ses modèles sont repérés par Marcel Gascoin, décorateur de l’après guerre et spécialisé dans l’édition de meubles de série. Il l’introduit dans le Salon des Arts Ménagers où il rencontre Georges Charron, grand éditeur, qui se met à produire ses meubles. Une opportunité exceptionnelle à l’époque tant les créateurs, nombreux, ont du mal à trouver une édition de leurs modèles.

Fort de ses succès, il élargit son style et s’associe dès 1952 avec Alain Richard, Joseph-André Motte et Geneviève Dangles. Ils fondent le “Groupe 4” dont la production va à rebours du style dominant : bois coloré, cintré, formica, piètement métallique…Autant de signes d’une création novatrice et d’une esthétique puissante.

Co-fondateur de la première association de designers en France -l’association des créateurs de meubles en série-, il s’ouvre à de nouveaux éditeurs et crée des modèles iconiques : la chaise Diamand, primée à l’Exposition Universelle de 1958, éditée par Louis Maillet ou la chaise Coccinelle, produite par Steiner.

Les création de René-Jean Caillette tiennent aujourd’hui place dans les expositions internationales à côté des pièces de Pierre Guariche, Jean Prouvé ou Joseph-André Motte.

Informations complémentaires

Poids 2,1 kg
Dimensions 10 × 58 cm